73 heures avec Mickaël Pichon

Par Stanley Leroux - stanleyleroux.com
page 2/10

Vendredi soir

La famille a de la visite

Afin de ne pas passer mon temps derrière l’objectif, j’enrôle ma sœur Tiffany dans le voyage, elle aura donc aussi le privilège de vivre ces trois jours de l’intérieur.
C’est vers les 17h00 que nous arrivons, non sans nous être perdus sur le chemin. Les instructions de Mickaël - par téléphone - aidant, nous arrivons quelques détours plus tard au « home sweet home ». C’est un Mickaël détendu que nous retrouvons, en train d’inspecter la qualité des joints du carrelage extérieur, celui qui mène à la grande porte d’entrée. Impossible de savoir qu’on est sur le point de pénétrer dans une maison de double champion du monde. Pas de couronne ou d’inscription relative à son palmarès sur la boite au lettre, Mickaël est discret à ce sujet. Tout aussi discret qu’il se montre convivial vis-à-vis de ses employés de chantier, avec qui il discute beaucoup après leur journée de labeur.

L’heure du dîner approchant, il est temps d’aller chercher les pizzas en ville. Qui a dit que les sportifs mangeaient toujours diététique ? Il faut bien huit pizzas, ce soir il y aura un peu plus de monde qu’à l’accoutumée à table, la famille Cohas étant conviée au dîner. Ca parle sponsors, moto, enfants. Pascal Cohas (boss de Mitsou et de Parts USA, qui importe en France notamment Utopia et Mechanix) et Mickaël se montrent stupéfaits devant le récent progrès à moto de Pierre, aîné de la famille Cohas, qui a pu bénéficier des conseils avisés de Rocket.

Pendant ce temps là, les minots jouent de l’autre côté de la pièce. Tantôt calme, tantôt sautillant dans tous les sens comme une puce, Zachary montre vite des signes de fatigue. La soirée touche à sa fin. Avant de disparaître pour la nuit, Mickaël passe quelques minutes dans le bureau, devant l’ordinateur. Après une visite sur le site et une lecture des messages du forum, Micka s’attaque à son nouveau défi quotidien : le Spider Solitaire. A coup de clics, Mickaël tente tous les jours d’atteindre le score de Stéphanie, qui excelle à ce jeu de cartes en solo. Raté pour ce soir, Micka ne parviendra pas à passer en dessous de la barre des 100 (le but étant d’avoir un score le plus bas possible), Stéphanie est encore à l’abri pour de beaux jours.

« Page précédente | Page suivante »
Bienvenue chez les Pichon.